La Côte de Beaune


Le vignoble de la Côte de Beaune*

"Le vignoble de la Côte de Beaune s'étend sur une vingtaine de kilomètres seulement, entre Ladoix-Serrigny et le magnifique coteau des Maranges. Sur ce coteau souvent étroit (à peine quelques centaines de mètres) et magnifiquement exposé au soleil levant, les plus grands vins blancs secs du monde côtoient des vins rouges de grande réputation. 
 
La renommée du vignoble de la Côte de Beaune est étroitement liée à sa capitale, Beaune, véritable siège historique et économique de la Bourgogne viticole. 
 
Au dessus de la Côte de Beaune s'étend un plateau de 400 mètres d'altitude, traversé par des vallées qui façonnent un paysage de collines. Ce sont les Hautes Côtes de Beaune. Une vingtaine de communes viticoles y ont installé leur vignoble sur les coteaux les mieux exposés, constituant ainsi l'appellation Bourgogne Hautes Côtes de Beaune.
 
Le sol L'assise des sols de la Côte de Beaune est constituée de calcaires marneux et de marnes de l'époque du jurassique moyen et supérieur. Le vignoble des Hautes-Côtes de Beaune s'étend sur les versants des vallées creusées à l'Ouest de la Côte de Beaune dans le plateau bourguignon.
 
Le climat Des étés chauds et des automnes secs, facteurs d'une bonne maturation des grains. Ces conditions climatiques favorisent l'enrichissement en sucres et en matières colorantes des raisins.

Le cépage
En Côte de Beaune, toutes les appellations communales (villages) existent en blanc (exclusivement élaboré à base de Chardonnay) et en rouge (exclusivement élaboré avec du Pinot Noir) à l’exception de Pommard et de Volnay qui ne produisent que des vins rouges."




 
* texte et carte extraits du Site Officiel des vins de Bourgogne
 
 

Les climats**
 
Meursault
 
Les Vireuils-Dessous
En haut du coteau de Meursault, Les Vireuils-Dessous et Les Vireuils-Dessus sont voisins du lieu-dit Les Vireux à Auxey-Duresses. «Vireuils» et «Vireux» sont certainement d’anciens Virots, diminutifs de l’ancien français Vire, dont la finale -ot en Côte-d’Or devient souvent –eu, et ils désignent des parcelles qui tournent et suivent la courbure du coteau.
 
Les Cras
A Meursault, le sol de ce climat est fait de cailloutis et de calcaires qui laissent apparaître les anciennes carrières, comblées de nos jours.
 
Les Pellans
A Meursault, Les Pellans, les Pellans-Dessous et les Pellans-Dessus, proches les uns des autres, étaient des prés. Le premier se trouve sur la route qui va à Puligny-Montrachet, près de la source du Limozin et de la rivière du même nom. Les deux autres sont sous ou à côté des Crotots. C’étaient donc des terrains humides ! «Pellan» est un dérivé de l’ancien français Pevle «pâturage».

 
Pommard
 
La Levrière
A Pommard, le nom de ce lieu-dit situé à côté des Perrières, au bord de la D 974 Beaune-Chalon-sur-Saône, s’explique, non pas par la présence de lièvres, mais par celle des pierres et de laves qu’il avait fallu apporter pour empierrer le tronçon de la grande voie romaine de Chalon-sur-Saône à Boulogne-sur-Mer dont on sait que venant de Meursault, elle passait par Beaune et Savigny-lès-Beaune pour rejoindre l’Arrière-Côte. Elle passait près de ces lieux-dits et près du guidon de Pommard où des archéologues ont mis à jour des thermes alimentés par les sources qui coulent au lieu-dit Lulunne à Beaune et aussi un atelier de  forgeron au lieu-dit Les Bons Feuvres.

 
Volnay
Clos des Chênes
A Volnay, ce climat est situé sous la Montagne du Chagnot qui porte bien son nom. Chagnot est le diminutif du bourguignon Châgne pour l’ancien français Chasne «Chêne». C’étaient donc des endroits où les chênes poussaient en grand nombre.


**texte et carte extraits de Climats et lieux-dits des Grands Vignobles de Bourgogne
de Marie-Hélène LANDRIEU–LUSSIGNY & Sylvain PITIOT
Ed. de Monza & Ed. du Meurger


 
Définitions

Un climat est, au sein de la zone d’appellation d’un Premier ou d’un Grand Cru, une parcelle de terre précisément délimitée, bénéficiant de conditions géologiques et climatiques spécifiques. Combinées au travail des hommes, elles ont donné naissance à une exceptionnelle mosaïque de Crus hiérarchisés et mondialement réputés. 
 
Le lieu-dit désigne, depuis la création du cadastre en France, un morceau de terrain délimité, dont le nom d’un usage traditionnel et souvent séculaire, rappelle une particularité d’ordre topographique ou historique.
 
Pour le monde entier, la Bourgogne est le modèle de la viticulture de terroir, selon Aubert de Villaine, président de l’Association* pour l’inscription des Climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’UNESCO. 
 
* La France a retenu, en janvier 2012, la candidature des Climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial de l’UNESCO. L’Association portant ce projet attache beaucoup d’importance à son aboutissement qui favorisera la protection et la transmission d’un patrimoine exceptionnel aux générations futures. L’UNESCO rendra sa décision en 2014.



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site